Comment sont nés les jeux à gratter ?

Aujourd’hui, il est aussi banal d’acheter un jeu à gratter quelconque chez son marchand de tabac qu’une baguette de pain. Une pièce de monnaie, quelques espoirs déçus ou récompensés… les jeux à gratter sont entrés depuis longtemps dans nos mœurs. Mais où et comment sont-ils nés, et qu’est-ce qui leur vaut leur actuelle popularité ?

Une invention récente

pari nhl
Source : http://www.ruedesjoueurs.com/

Alors que certains jeux de hasard, comme la loterie ou même le poker, existent depuis la nuit des temps, il a fallu attendre la seconde moitié du XXe siècle pour que les jeux à gratter débarquent dans nos foyers, tout droit venus des États-Unis où deux ingénieurs ont déposé un brevet, en 1987, pour le tout premier jeu à gratter de l’histoire des jeux : « The Instant Game ».

Un concept qui a fait des petits

Devant le succès de « The Instant Game », le concept fait, peu à peu, des petits. En l’espace d’une trentaine d’années, non seulement les jeux de grattage se sont diversifiés (bien que, de marque en marque, le concept soit toujours le même : décrocher le jackpot à la faveur d’une pièce de monnaie !), mais ils se sont également répandus sur internet. En effet, depuis quelques années, il est désormais possible de jouer à Diamond River, Eldorado ou encore Precius Aurus en ligne (pour aller sur le site d’Illiko, rendez-vous sur Rue des Joueurs).