Flammes, inondation… quelles sont les principales menaces pour votre habitation ?

Qu’on parle de l’eau ou du feu, du sol ou de l’air, les éléments de la nature sont, tous autant qu’ils sont, un péril pour votre foyer ! Tempêtes, incendies…

tous les ans, on déplore, en Europe, des milliers de calamités naturelles, mais également de ravages domestiques. Si les manifestations naturelles sont généralement associées à un déchaînement de forces en présence desquelles l’individu peut bien peu de chose – à l’instar d’un ouragan ou un séisme – il n’en est pas de même des deuxièmes, dont quelques dispositions primordiales devraient être suffisantes pour nous protéger : vérifier systématiquement l’étanchéité de nos canalisations, s’assurer d’avoir éteint l’électricité et débranché ses électroménagers avant de partir…

Quoi qu’il en soit, néanmoins, votre police habitation est censée couvrir les frais dus aux dégradations subies par votre habitation, voire même par le logement voisin si vous êtes responsable, malheureusement, du brasier qui a ravagé une fraction de son balcon ou de ses murs ! A condition, évidemment, que vous vous vous soyez plié aux impératifs de la loi, qui inclut plusieurs types d’équipements indispensables afin de soustraire votre maison à tous les dommages possibles. Notamment, la majeure partie des assurances requièrent l’installation d’une alarme pour se prémunir contre les effractions. En outre, il est recommandé de s’équiper d’un extincteur CO2. Si vous n’adoptez pas ces précautions dans votre foyer, vous risquez fort de ne pas obtenir d’indemnités après un incendie… vous avez donc tout avantage à vous pourvoir convenablement !

Pour finir, si vous habitez une aire extrêmement battue par les vents ou sujette à de grosses pluies, de même, assurez la protection de votre bâtisse en proportion. Dans ce domaine ainsi que dans bien d’autres, la prévoyance est la mère de la sécurité !